Rencontre du CFCM avec M. François FILLON : Communiqué du CFCM

Fillon_1 (1)Dans le cadre des rencontres du CFCM avec les principaux candidats à l’élection présidentielle, une délégation du Bureau du CFCM conduite par son Président a été reçue par M. François FILLON accompagné de M. François BAROIN.

Le CFCM a rappelé les principaux messages contenus dans la Lettre qu’il a adressée à tous les candidats à l’élection présidentielle. Le CFCM a souligné toutes les initiatives d’ouverture qu’il a entreprises, notamment envers les jeunes et les femmes. Le CFCM a également rappelé tous les actes symboliques qu’il a accomplis pour renforcer le « vivre ensemble » entre les différentes composantes de la communauté nationale. Concernant les prises de position de M. FILLON, le CFCM a exprimé son incompréhension de la volonté affichée de « mettre le culte musulman sous un contrôle administratif strict » en contradiction avec la laïcité. Le CFCM a réaffirmé son rejet de toute mise sous tutelle du culte musulman qui doit bénéficier des mêmes droits et qui est soumis aux mêmes devoirs que les autres cultes en France. De même, le CFCM a invité M. FILLON à une extrême vigilance sur les termes utilisés concernant par exemple la référence aux « territoires de la République abandonnés aux salafistes » ou la volonté de « combattre le totalitarisme islamique ». Une telle formulation contribue à entretenir l’amalgame entre l’islam et le comportement de certains groupuscules qui instrumentalisent la religion musulmane. M. FILLON a souhaité rassurer les représentants du culte musulman en insistant sur sa volonté de renforcer le dialogue et la concertation avec le CFCM, interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, pour apaiser certaines crispations qui se ressentent dans la société. Il a exprimé sa volonté de favoriser la gestion des lieux de cultes par des associations cultuelles (loi 1905) à l’instar de ce qui existe dans les autres cultes. M. FILLON a également insisté sur son attachement à une laïcité ouverte et respectueuse des croyances de chacun. A ce titre, M. FILLON a réaffirmé son opposition à l’interdiction du voile à l’Université. Cette rencontre a permis un échange de points de vue sur les dossiers liés au culte musulman en France. Elle a également été l’occasion pour le CFCM de réaffirmer l’inquiétude des musulmans de France concernant la tournure prise par certains débats dans cette période électorale propice à la surenchère politique et médiatique. Fait à Paris, le Mardi 11 Avril 2017, Le Bureau du CFCM

Publié dans Communiqués, CRCM